Complémentaire santé et aide à domicile

Si votre situation en tant que personne âgée nécessite une aide à domicile, notamment par vous êtes en situation de dépendance, vous pouvez être pris en charge par votre assurance maladie ou votre assurance santé. Cela vous permettra également de bénéficier d’une aide financière accordée par ces institutions.

Qu’est-ce que l’aide à domicile ?

A quel moment est-ce que l’aide à domicile se met en place ?

Vous pourrez bénéficier de cette prise en charge grâce à la prescription de votre médecin.

En général, cette aide est mise en place lorsqu’une personne âgée revient d’une hospitalisation et que sa mobilité se retrouve réduite et une perte en autonomie afin de garantir l’autonomie de l’assuré.

Le rôle d’une aide à domicile Senior

Comme son nom l’indique, l’aide à domicile est là pour apporter une main-d’oeuvre supplémentaire au bénéficiaire qui se retrouve dans l’incapacité d’accomplir diverses tâches telles que le ménage, les courses, le linge, ou la cuisine. 

Certaines personnes ont besoin d’une aide pour leurs toilettes ou pour se nourrir ou même se déplacer. Tandis que d’autres, auront uniquement besoin d’une personne pour avoir une “vie sociale” ou en attendant que les membres de la famille puissent revenir s’occuper d’eux.

Pour qui ?

Les bénéficiaires d’une aide à domicile sont les seniors âgés de plus de 60 ans ou qui présentent un handicap. Selon le département où vit le bénéficiaire, le financement est variable. Cependant, certaines conditions de ressources sont nécessaires avant de pouvoir être éligible à cette aide. De plus, cette aide est temporaire, sur une durée établie de quelques mois seulement mais qui peut être renouvelée. 

Comment en bénéficier ?

Seule les personnes disposant d’une prescription médicale indiquant le besoin d’une aide à domicile peuvent bénéficier de cette aide. 

Comment se passe le remboursement de l’aide à domicile par la complémentaire santé ?

Quel complément peut-elle apporter ?

L’assurance santé présente plusieurs intérêts prend en charge les frais déboursés, en plus de l’assurance maladie. La complémentaire santé permet aussi d’augmenter le nombre d’heures d’intervention chez le bénéficiaire.

Il est donc essentiel d’avoir une bonne assurance santé, notamment pour les seniors avec des besoins croissants mais à la mobilité et à l’autonomie décroissante.

 Les aides qui facilitent le recours à une aide à domicile ?

L’Assurance Maladie et les complémentaires santé interviennent principalement dans un contexte de retour au domicile après hospitalisation. Néanmoins, d’autres dispositifs existent pour aider les personnes âgées ou des adultes handicapés au maintien à domicile. Par exemple : 

  •     Des déductions de charges et des avantages fiscaux
  •     Les caisses de retraites principales et complémentaires peuvent s’additionner aux  aides financières de leurs adhérents présentant des difficultés, en utilisant  les fonds d’action sociale. 
  •  Vous pouvez adresser une demande d’aide aux Centres Communaux d’Actions Sociales (CCAS) ou aux conseils départementaux.
  •    ’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) couvre, sous conditions et sous réserve d’être éligible , une partie des frais afin de préserver l’autonomie des seniors. 
  •     Le département verse une aide financière appelée PCH ou Prestation de Compensation du Handicap. Cinq types de services sont inclus dedans. Son attribution dépend de l’âge, du degré d’autonomie, du lieu de résidence du bénéficiaire et de ses ressources.

Conclusion 

De nombreuses conditions sont réunies pour qu’une personne âgée puisse bénéficier d’une aide à domicile : l’âge et la raison de l’aide notamment.

Cette aide est prise en charge par l’assurance maladie afin d’aider au mieux les seniors dont l’autonomie est réduite.